Martin Notaro du Cirad rejoint l'équipe Cacao Forest

Martin Notaro rejoint l’équipe Cacao Forest sur la troisième région d’intervention : Saint-Christophe en République Dominicaine, pour la réalisation de sa thèse sur 3 années.

Les 3 premiers mois seront consacrés à l’analyse des différentes variétés de cacao disponible en république Dominicaine. Ainsi qu’à la compilation des données climatiques des 3 régions du projet Cacao Forest ces 20 dernières années (1997 – 2016)

Ces 2 éléments permettront de générer une typologie des systèmes de culture.

Par la suite, des ateliers de conception participative seront organisés avec les coopératives et les institutions sociétaires du projet. L’objectif de ses ateliers sera d’identifier les problématiques liées à la culture du cacao et d’apporter des réponses avec des prototypes répondant aux différentes scènes climatiques préétablis.

En mars 2018 ces résultats seront transmis au comité de pilotage de Cacao Forest pour choisir par région le prototype le plus viable et le mettre en application dans le réseau expérimental. Ce réseau permet de tester les systèmes de culture dans chaque région et dans 2 conditions différentes : La première est une création de parcelle, la seconde est l’adaptation d’une parcelle existante.

L’aboutissement de ces 3 années de recherche sera un système de culture de cacao en agro-foresterie déclinable dans les différentes régions du monde.