La fleur d’hibiscus rejoint le curcuma, le gingembre et le rocou dans le cadre de la stratégie de diversification et de commercialisation des produits associés aux plantations de cacao.

Après de premiers tests concluants en début d’année au sein des exploitations de 23 agriculteurs, le projet prend de l’ampleur. Ce sont 850 nouveaux plants de fleur d’hibiscus qui ont été livrés à 17 producteurs de cacao dont certains producteurs du REP.

Lors des premiers tests en début d’année, les producteurs avaient planté des graines d’hibiscus et certaines n’avaient pas germé. C’est pourquoi cette fois ci ce sont des plans issus de pépinière qui sont livrés aux producteurs.

Plusieurs ateliers ont été organisés pour familiariser les producteurs à la culture, la récolte et la transformation des fleurs d’Hibiscus.

L’avantage de cette fleur est sans nul doute sa valeur commerciale. Utilisée dans les tisanes, les salades ou même les snacks, la fleur d’hibiscus est une véritable opportunité pour les producteurs de cacao pour leur permettre d’augmenter leurs revenus.